Etre CESF, qu'est-ce que c'est ?


Selon le Décret n° 2009-1084 et l’arrêté du 1er septembre 2009, le CESF (Conseiller En Economie Sociale Familiale) est un travailleur social qualifié dont le cœur de métier est fondé sur une expertise dans les domaines de la vie quotidienne : consommation, habitat, insertion sociale et professionnelle, alimentation-santé. 

 

Ses compétences scientifiques [1] et techniques spécifiques lui confèrent une légitimité professionnelle pour intervenir dans le cadre de l’écologie [2] de la vie quotidienne [3]. Le CESF intervient auprès des personnes en situation de précarité, ou ayant des difficultés financières, ou connaissant des problèmes d’accès au logement, de surendettement, de chômage. Son action s’inscrit aussi dans les problématiques de vieillissement de la population, de dépendance, du handicap, de protection de l’enfance...

Son intervention privilégie une finalité éducative [4].

L’action éducative budgétaire, une des techniques spécifiques aux CESF, est une action établie et poursuivie auprès de familles en difficultés financière, en prenant en compte le fonctionnement du groupe familial, dans le dessein de permettre à celui-ci une meilleure maîtrise des phénomènes de production et de consommation (Extrait de Nouveau dictionnaire  critique  d’action  sociale, p. 28-29, sous la direction de Jean-Yves Barreyre et Brigitte Bouquet, Bayard Edition 2006), et vise la valorisation et/ou l’appropriation de compétences par les personnes, les familles, et les groupes. Ces compétences vont permettre aux publics concernés d’accéder à leurs droits, de prévenir et/ou de gérer les difficultés de leur vie quotidienne. 

Sa spécificité de travailleur social le conduit à intervenir dans un cadre éthique et dans une dynamique de co-construction avec les bénéficiaires des projets qui les concernent. 

Son intervention privilégie la participation active et permanente des usagers/habitants, l’expression de leurs besoins, l’émergence de leurs potentialités, afin qu’ils puissent progressivement accéder à leur autonomie et à la maîtrise de leur environnement domestique. 

Le CESF intervient de façon individuelle ou de façon collective lorsqu’il anime des groupes d’usagers ou quand il collabore avec des équipes pluridisciplinaires et pluri-institutionnelles.

Dans le cadre d’un double registre d’intervention, préventif et curatif, le CESF assure des actions de conseils, d’informations, d’animation, de formation dans les quatre domaines majeurs qui le concernent, ainsi que des actions d’accompagnement budgétaire.

Son intervention s’inscrit de façon complémentaire et spécifique dans un large réseau de partenaires et dans des dynamiques de développement social local lorsqu’il participe à l’élaboration de diagnostics partagés et de projets sociaux de territoires, à partir du champ qui les concerne. 

Il est force de proposition auprès des décideurs et contribue à faire évoluer les offres de services des institutions dans son champ d’intervention.

Il exerce dans différentes structures publiques ou privées, au sein des collectivités territoriales, organismes sociaux, associations, bailleurs sociaux privés ou publics, structures d’hébergement, mutuelles, hôpitaux, services tutélaires… 

"Les CESF, des expertes du quotidien", Caroline Sédrati-Dinet, ASH n° 2741 du 13/01/2012
"Reconnues pour leur "sens du réel", les conseillères en économie sociale familiale (CESF) accompagnent les familles selon une approche pragmatique et concrète. Preuve qu’elles sont appréciées, elles interviennent des environnements institutionnels divers et dans le cadre de missions très variées qui ne se réduisent pas à l’éducation budgétaire"

Lien :
Référentiel professionnel – Annexe 1 : http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_244640/annexe-1-referentiel-professionnel-et-de-competences-de-cesf?details=true

Fiche métier : http://www.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-06/annexe_1.pdf


[1] Scientifique : Il s’agit ici des savoirs scientifiques techniques articulés sur des savoir-faire et des savoirs pratiques. [top]
[2] Ecologie : science qui étudie les relations entre les êtres vivants et leur environnement. [top]
[3] Vie quotidienne : la vie quotidienne correspond à tous les actes accomplis de façon régulière et journalière. La quotidienneté donne sens à ces actes en tenant compte du contexte, des normes et des valeurs culturelles d’une société. [top]
Ecologie de la vie quotidienne : il s’agit ici par extrapolation d’améliorer les rapports que les individus entretiennent avec les sphères du corps (santé, alimentation, vieillissement...), de l’espace habité (environnement, cadre de vie, logement, quartier...) et celle des échanges économiques (travail, consommation, activités d’auto-production...). Extrait de "La conseillère en économie sociale familiale", François Marquart – Informations sociales no 3/75 et "L’action sociale et l’économie sociale familiale" Coll. Etudes CAF Editions CNAF 1974.
[4] Educative : l’action éducative est une action contribuant au développement de la personne, quel que soit son âge et le contexte dans lequel se déroule cette action. Elle fait participer les personnes à la conception et à la mise en œuvre des moyens définis afin qu’elles deviennent acteurs de leur éducation. [top]